B I N G

Bing

Projection-performance pour 4 voix avec dispositif sonore, Ecole des Beaux Arts du Mans, 2012

   « -Bing » est une projection-performance pour quatre voix, d’après le texte "Bing" de Samuel Beckett. Le texte est éclaté et redistribué en quatre partitions. Chacune d’elle est attribuée à l’un des performers. Elles correspondent aux quatre murs de l’espace de projection. Avec une mise en espace à la fois sonore et visuelle, cette performance joue sur la multiplicité des médiums, où « le lisible est le visible est l’audible ». C’est dans une recherche poétique autour de la matérialité visuelle du langage et de sa dimension performative que cette proposition, d’après un texte littéraire, déplace l’expérience proprement sémantique du langage textuel vers une expérience sensible. Cette lecture dynamique voulu par l’artiste est une manière d’illustrer ce que recherchait Beckett dans l’écriture : «la forme en mouvement» comme il l’appelait, c’est-à-dire ce qui fait bouger le texte. Et tout comme chez Beckett, où l’espace de la phrase est comme une pièce de théâtre oscillant entre absence et trop-plein, ici l’espace de la page se déploie pour devenir l’espace du spectateur.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now